UniFR Logo

Byzantine ressources

Document

Contact

    Typika > phouphoudin > Details of synthese


    phouphoudin


    Greek term
    phouphoudin
    French translation
    étoffe de soie, samit (?)
    English translation
    silk fabric, samite (?)
    Definition
    Le phouphoudin, dont le nom est sans doute d'origine iranienne, est une étoffe qui se distinguerait de celles qualifiées de "katablatton" (soie) [1], "chasdion" (soie ou coton selon les cas) [2], "erion" (laine) et "anarthakin" (étoffe dont les fils font des boucles en surface) [3], cf. Actes de Gérasimos, higoumène des Saints-Pierre-et-Paul en Calabre : "ἐπιτραχήλια δ', τὸ ἓν κατάβλαττον καὶ τὸ ἕτερον χάσδιον καὶ ἕτερον φουφούδιον και ἕτερον ἔριον, καὶ τὸ ἕτερον ἀναρθάκιν" (Lampros, Okto Anekdota, p. 40, l. 14-15). Dans le même inventaire on trouve des livres couverts d'une étoffe phouphoudin (τετραευάγγελα ἐνδεδυμένα φουφούδιν : ibid., p. 40, l. 19). Voir encore le rapport entre "chasdion" et "phouphoudion", dans un passage du Testament de Boïlas (1059) [4]. On retrouve encore le terme dans le Testament de la nonne Marie (1098), ainsi que dans l'inventaire de Xylourgou (1142) [6, 7]. De ces occurrences, il semble qu'on puisse déduire que le phouphoudin est un type d'étoffe de soie. Du Cange, s.v. φουφουδοτός, ne discute pas le terme, mais se contente de renvoyer s.v. "ρένδα" (add.) où l'on peut lire : "ἔστι δὲ Ἑβραϊκὴ λέξις τὸ ποικίλην λεπτὴν, ῥένδαν Βαβυλονιτικὸν φουφουδοτὴν καλὴν, ἢγουν χλαμύδα βασιλικὴν χρυσῆν. Τινὲς δὲ στολὴν, ὕφασμα, ἱμάτιον, etc." "Phouphoudotos" paraît donc préciser ici la qualité d'une étoffe précieuse. Le terme est attesté dans des textes russes du Moyen Âge, c.f. Brockhaus, F. A et Efron, I. A, Ènciklopedičeskij Slovar', Saint-Pétersbourg 1890-1907 ; et Vasmer, M., Russiches etymologisches Wörterbuch, III, Heidelberg 1958, s.v. fofud'â (фофудья). Il y désigne la qualité d'un textile précieux, certainement de soie. Par la suite, le terme paraît remplacé par "oksamít" ou "aksamít" (оксами́т, аксами́т), qui est glosé "Samt" dans le dictionnaire de Vasmer. Le mot "aksamít", tout comme l'allemand "Samt" d'ailleurs, provient du grec "hexamitos", terme désignant certainement à l'origine un type d'armure du textile, armure appliquée le plus souvent à la soie, cf. [8]. Il faut donc penser que, en grec, "phouphoudin" désigne une étoffe de soie, peut-être précisément un samit. Il faut peut-être encore rapprocher "phouphoudin" des vêtements appelés "phouphoulia" dans le Livre de l'Éparque, et que l'éditeur du texte propose toutefois de traduire par "pantalons bouffants" : "καὶ ἡ ἀπὸ Συρίας ἐρχομένη σαρακηνική, εἴτ' ἐσωφόρια εἶεν εἴτε αὐδία καὶ φουφούλια καὶ θάλασσαι χάμιά τε καὶ ψιλὰ βαγδαδικια μετὰ καὶ τῶν μεστῶν χαμίων καὶ βαγδαδικἰων", cf. Koder, Eparchenbuch, 5.2, l. 269-272, p. 94. Le mot existe toujours en grec moderne sous la forme phouphoula Cette fiche de synthèse "technique" ne possède pas de fiche "artefact" associée. Toutefois, toutes les occurrences du termes dans le corpus figurent ci-dessous sous la forme de renvois.
    [1]blattion
    [2]chasdion
    [3]narthèkotos
    [4]τραπεζόφορον, Boilas Testament (ref. 24.130-131)
    [5]σφικτούριον, Iviron II, no. 47 (ref. 180.37)
    [6]ἐπιτραχίλιον, Panteleemon, no. 7 (ref. 74.12)
    [7]βλάτιον, Panteleemon, no. 7 (ref. 74.18)
    [8]hexamitos
    Updated at
    January 1, 2014 00:00
    <<<
    >>>

    Show all the artefacts related to this synthesis


Byzantine ressources

Document

Contact

Archéologie paléochrétienne et byzantine & Centre NTE - Université de Fribourg - Suisse