Parcourir par scénario

Vous n’apprenez ni pour l’enseignant-e, ni pour les autres étudiant-e-s, ni finalement pour le diplôme. Vous apprenez pour vous épanouir et pour développer les compétences nécessaires à l’accomplissement d’activités et à la possibilité d’un travail engageant et indépendant.

De ce point de vue, il s’agit d’une formation continue où vous apprenez pour vous améliorer, pour rester à niveau, pour orienter vos vies professionnelle, associative et privée, etc. L’apprentissage s’étend ainsi, de plus en plus, tout au long de la vie.

Pour cet apprentissage, vous utilisez un ensemble d’outils informatiques ou d’outils TICE [1]. Pourquoi ne pas rassembler ces outils dans une “boîte” organisée ?  Vous pourrez alors vous en servir selon vos besoins et désirs d’apprentissage. De plus, vous pourrez y déposer des outils (et des ressources) utiles ou nécessaires à vos diverses activités (professionnelles, personnelles, communautaires, etc.). Cette boîte à outils fera partie de ce que nous pouvons appeler votre EPA (Espace Personnel d’Apprentissage) [2]: “A Personal Learning Environment is a facility for an individual to access, aggregate, configure and manipulate digital artifacts of their ongoing learning experiences.” (Lubensky, 2006).

Pas besoin d’être un “geek [3]” ou un féru d’informatique pour vous créer cette boîte à outils. Elle est utile à toutes les personnes se servant d’un ordinateur régulièrement pour gérer leur(s) messagerie(s) électronique(s), pour créer des documents numériques, pour chercher de l’information sur Internet, pour communiquer avec d’autres personnes, etc. Ce scénario d’auto-apprentissage vous accompagnera pas à pas pour mettre en place cette fameuse boîte à outils TIC. Il propose une ou plusieurs activités pour construire une bonne partie de votre PLE en suivant une démarche décomposée en quatre étapes (elles ne sont pas chronologiques, et il peut être  nécessaire de passer de l’une à l’autre selon les besoins) :

  • Choisir vos TICE pour vos tâches de travail :
    • Définir ses besoins est le premier pas pour choisir un outil informatique. Connaître les différents types d’outils est utile pour trouver le meilleur outil TICE selon ses besoins.
  • Organiser vos TICE :
    • Avoir une vue d’ensemble des outils TICE qu’on utilise permet de trouver des lacunes et des doublons. L’organisation de cet ensemble d’outils à un “endroit” unique permet d’y accéder plus efficacement quand on en a besoin.
  • Apprendre à vous servir des TICE :
    • Apprendre à se servir d’un outil TICE demande du temps, mais permet par la suite d’exécuter des tâches souvent plus rapidement. Reconnaître des fonctionnements communs entre les outils permet d’apprivoiser plus rapidement un nouvel outil.
  • Faire une veille TICE :
    • Il y a beaucoup de nouveaux outils TICE qui sont mis à disposition à un rythme soutenu. Il est utile de suivre (même un peu seulement) l’évolution de ces outils, pour pouvoir rénover sa boîte à outils TICE si un outil meilleur est disponible.

 

 

[1] TICE = Technologie de l’Information et de la Communication pour l’Enseignement/Apprentissage

[2] On trouve très souvent aussi l’abbréviation anglaise “PLE” (Personal Learning Environnement).

[3] “Fan d’informatique, de science-fiction, de jeux vidéo, etc., toujours à l’affût des nouveautés et des améliorations à apporter aux technologies numériques.” (Larousse, s.d.)

Outils liés 2

Graasp Graasp Stockage et partage de fichiers
Twitter Twitter Réseaux sociaux

Ecrire un travail est une tâche que vous aurez à réaliser à diverses reprises, comme par exemple pour écrire un résumé de texte, un compte-rendu de lecture, un rapport, une dissertation ou encore des travaux de recherche (travail de séminaire, de mémoire ou encore une thèse). Souvent, la rédaction d’un travail intervient après une “recherche d’informations” (cf. scénario Rechercher de l’information). Le scénario “Ecrire un travail” propose les étapes qui sont, selon nous, utiles à la rédaction d’un travail universitaire.

Liste des étapes de cette tâche de travail:

  1. Choisir un éditeur de texte : Selon les caractéristiques de votre façon de travailler, choisir le type d’éditeur de texte le plus adapté pour faciliter la rédaction de votre travail.
  2. Définir le type de travail : Définir le type de travail pour identifier les caractéristiques du document à produire.
  3. Synthétiser les principales informations : Sur la base des sources trouvées, sélectionner, synthétiser et/ou analyser les informations à retenir.
  4. Rédiger votre travail : Réaliser une première version de votre travail pour faire apparaître vos idées initiales. Puis modifier et compléter ce brouillon en vous concentrant sur son contenu et sa structure.
  5. Utiliser les références et élaborer la bibliographie : Respecter les normes de citations directes/indirectes, d’insertion de tableaux, d’images ou de graphiques, et lister les ressources utilisées dans une bibliographie.
  6. Relire (réviser et corriger) et mettre en page : Réviser son texte, corriger les coquilles, et les incohérences, et mettre en page avant impression.

Outils liés 30

OpenOffice Writer OpenOffice Writer Edition de texte
Microsoft Word Microsoft Word Edition de texte
Google Docs Google Docs Edition de texte
Zoho Docs Zoho Docs Edition de texte
One Drive One Drive Stockage et partage de fichiers
Zotero Zotero Gestion bibliographique
Google Drive Google Drive Collaboration Stockage et partage de fichiers
OneNote OneNote Prise de notes
Citavi Citavi Gestion bibliographique
Duden Wörterbuch Duden Wörterbuch Dictionnaires
The free dictionary The free dictionary Dictionnaires
Trésor de la langue française Trésor de la langue française Dictionnaires
Larousse français Larousse français Dictionnaires
Garzanti linguistica Garzanti linguistica Dictionnaires
Treccani Treccani Dictionnaires
Reverso Reverso Correction Dictionnaires
Larousse bilingues Larousse bilingues Dictionnaires
Oxford dictionaries Oxford dictionaries Dictionnaires
Conjugaison NouvelObs Conjugaison NouvelObs Correction
BonPatron BonPatron Correction
Cordial Cordial Carte conceptuelle / Mind Map
Scribens Scribens Correction
LanguageTool LanguageTool Correction
Mendeley Mendeley Gestion bibliographique Réseaux sociaux
EndNote EndNote Gestion bibliographique
RefWorks RefWorks Gestion bibliographique
Papers Papers Gestion bibliographique
Compilatio Compilatio Correction
Scribus Scribus Edition de texte
Indesign Indesign Edition de texte

Ressources liées 18

Tutoriels liés 35

Gérer ses documents est une tâche importante. Au début, on en a peu et dans un seul endroit. Mais ensuite… Nous vous proposons d’effectuer cette tâche de gestion en cinq étapes:

  • Organiser sa logique de classement ;
  • Donner un nom efficace et explicite aux documents ;
  • Définir les espaces de stockage ;
  • Créer des dossiers et des sous-dossiers
 ;
  • Retrouver ses documents.

Au travers de ces étapes, vous découvrirez puis approfondirez les différents aspects de l’utilité de gérer vos documents. Cette gestion vous permettra en effet de retrouver vos données facilement, de gagner du temps, d’éviter de perdre définitivement des données et de gérer les divers espaces de stockage que vous utiliserez.

En particulier, il s’agit pour vous de mettre en oeuvre les moyens suivants:

  • Concevoir et mettre en place une logique de stockage ;
  • Créer un classement de dossiers et de sous-dossiers ;
  • Utiliser plusieurs espaces de stockage ;
  • Définir des titres pour ses documents.

Outils liés 7

Google Drive Google Drive Collaboration Stockage et partage de fichiers
Dropbox Dropbox Stockage et partage de fichiers
Diigo Diigo Collaboration
Plpage Plpage Stockage et partage de fichiers
Evernote Evernote Prise de notes
SWITCHdrive SWITCHdrive Stockage et partage de fichiers
HubiC HubiC Stockage et partage de fichiers

Ne prenez pas trop de temps à gérer votre temps… Avoir une bonne idée globale et quelques dates clé (rendus de certains travaux, examens, etc.) peut beaucoup vous aider. Passer beaucoup de temps à organiser les détails, longtemps à l’avance, n’est pas indiqué.

Toutefois, en travaillant sur vous-même (un des outils, c’est soi) et en évaluant la durée des tâches que vous devez effectuer, votre gestion du temps amènera beaucoup de bienfaits :

  • Eviter la surcharge de travail
  • Réduire son stress
  • Améliorer ses résultats
  • Gagner du temps pour soi

Plus-values avec les TIC ?

  • Insérer des activités régulières dans le calendrier avec une option de répétition pour n’avoir qu’à introduire, par la suite, les activités ponctuelles;
  • Facilement ajuster son planning, le réévaluer et faire des changements;
  • Visualiser sur une longue période (1 an par exemple) avec de surcroît une meilleure vue globale;
  • Mettre des rappels (sonnerie, email…);
  • Utiliser des couleurs pour rapidement se faire une idée de la durée des projets et des activités;
  • En groupe? L’envoyer à d’autres personnes et centraliser les contacts;
  • Un dernier avantage? Disposer de cet agenda synchronisé automatiquement sur son téléphone mobile, sa tablette, son ordinateur portable ou fixe.

A ce stade, réfléchissez à vos habitudes lorsqu’il s’agit de gérer votre temps et vos tâches? Nous vous proposons de vous poser les questions suivantes:

  • Lors de mes dernières échéances (examens ou autres) à quel moment me suis-je mis à ma tâche? Et comment l’ai-je organisée?
  • Quels sont les outils de gestion du temps et de la tâche que j’ai utilisés? Pourrais-je me faciliter le travail?
  • Ai-je eu de bons résultats, de bonnes appréciations? Suis-je satisfaits de ceux-ci?
  • Pour mes prochaines échéances, ai-je envie de revivre la même situation, d’utiliser les mêmes outils ou est-ce que je souhaite changer quelque chose?

Ce scénario vous amène à découvrir de nouveaux outils, de même que de nouvelles possibilités de gestion de son temps et de ses tâches.

Vous avez également la possibilité de découvrir les us et coutumes d’autres personnes en consultant les résultats du sondage portant sur « Quelles habitudes dans votre gestion du temps et des tâches? 

Outils liés 7

Outlook calendar Outlook calendar Gestion du temps
Toggl Toggl Gestion du temps
Microsoft Word Microsoft Word Edition de texte
Evernote Evernote Prise de notes
Google Agenda Google Agenda Gestion du temps
Remember The Milk Remember The Milk Gestion du temps
Google Keep Google Keep Gestion du temps Prise de notes

La présentation orale est une tâche que vous avez, sans aucun doute, déjà réalisée à de nombreuses reprises et dans diverses situations. Pour préparer votre présentation, vous avez pris des décisions : le choix du support visuel, la définition du plan de travail, l’identification des points forts de la présentation, etc. Tout au long de la présentation, vous avez géré votre stress, fait attention à votre posture, choisi votre langage et votre comportement. Au terme de cette présentation, vous avez finalement bravé les questions et remarques relatives au contenu présenté et vous y avez répondu.

Ce scénario est prévu pour vous aider à développer de nouvelles compétences ou à approfondir vos compétences actuelles afin de vous rendre plus efficient dans la réalisation de cette tâche et dans la maîtrise de votre stress.

Souvent, la présentation orale intervient à la fin d’une recherche d’information et/ou de la rédaction d’un travail, tel qu’un travail de séminaire, de bachelor, de master ou une thèse. Ce scénario vous propose les étapes qui sont, selon nous, utiles à la réalisation d’une présentation orale mettant en valeur votre recherche d’information ou votre travail écrit. Il contient, entre autre, les étapes pour : sélectionner le contenu, bien se préparer, capter l’attention et soignée son expression.

Pour que ce document vous soit utile, vous n’avez pas besoin d’avoir des grandes connaissances dans l’utilisation d’un logiciel de présentation. Cependant savoir utiliser un tel outil peut être un avantage.

Ce scénario a été pensé en quatre étapes :

  1. Choisir un outil de présentation : Selon les caractéristiques de votre environnement de travail et du public, choisir les outils numériques les plus adaptés pour faciliter la réalisation de la présentation. Le support peut prendre la forme d’un poster, d’une projection avec beamer, rétroprojecteur, ou “visualiseur”, etc. Nous axerons ce scénario sur la présentation orale projetée à l’aide du beamer.
  2. Préparer le contenu : Identifier le contenu pertinent et les points forts à présenter et créer la présentation en s’adaptant aux participants, en respectant le temps à votre disposition pour la présentation.
  3. Se préparer : Répéter la présentation. Soigner son expression Faire attention en particulier à sa durée. Vérifier les contenus (orthographe, termes plus naturels, qualité d’une image, etc.).
  4. Présenter oralement : Se relaxer juste avant d’intervenir. Capter et garder l’attention de l’auditoire, en restant synthétique et en utilisant notamment sons et images. Etre convaincant. Donner des conclusions et des perspectives.

Outils liés 15

Prezi Prezi Présentation de contenu
PowerPoint PowerPoint Présentation de contenu
OpenOffice Impress OpenOffice Impress Présentation de contenu
Keynote Keynote Présentation de contenu
Google Drive Google Drive Collaboration Stockage et partage de fichiers
Mindomo Mindomo Carte conceptuelle / Mind Map
Mindmeister Mindmeister Carte conceptuelle / Mind Map
XMind XMind Carte conceptuelle / Mind Map
FreeMind FreeMind Carte conceptuelle / Mind Map
Cmap Tools Cmap Tools Carte conceptuelle / Mind Map
Vue Vue Carte conceptuelle / Mind Map
yEd Graph Editor yEd Graph Editor Carte conceptuelle / Mind Map
Slide Share Slide Share Présentation de contenu Stockage et partage de fichiers
Pixeur Pixeur Présentation de contenu
Jing Jing Présentation de contenu

Ressources liées 30

Tutoriels liés 35

La recherche d’information est une tâche que vous avez certainement déjà réalisée et que vous réaliserez encore à de nombreuses reprises, notamment lorsque vous souhaitez approfondir un sujet qui vous intéresse, qui vous préoccupe ou encore qui vous interroge, lorsque vous cherchez des arguments pour ou contre un sujet pour débattre avec vos amis ou collègues, pour réaliser une présentation ou encore pour écrire un mémoire ainsi que pour prendre des décisions. Mettre en place une démarche structurée de recherche d’information vous permettra d’obtenir de meilleurs résultats et de gagner du temps.

Ce document propose quatre étapes permettant de réaliser cette tâche. Pour que la recherche d’informations aboutisse, il est probable d’avoir à recommencer plusieurs fois ce cycle ainsi que d’effectuer des allers et retours entre les étapes.

  1. Définir et identifier son sujet et ses besoins : définir une première liste de mots-clés en tenant compte du temps disponible et du type de document à produire.
  2. Définir la stratégie de recherche : choisir et apprendre à utiliser les sources documentaires (p.ex. moteurs de recherche, catalogues, etc.) pour lancer une recherche de documents en traduisant, si nécessaire, la liste de mots-clés au langage de l’outil choisi.
  3. Évaluer les ressources : Sur les critères d’utilité, de pertinence, de validité et d’actualité des documents, évaluer ces ressources pour les trier (retenir/rejeter) et ainsi affiner la recherche.
  4. Recenser les ressources : stocker les informations retenues et gérer les références bibliographiques.

NB. Les deux livres de Mesguich et Thomas (2007) et de Bertrand-Baschwitz (2009) sont très pragmatiques et peuvent servir de support pour presque toutes les étapes décrites dans la tâche « Recherche d’information ».

Outils liés 27

XMind XMind Carte conceptuelle / Mind Map
Vue Vue Carte conceptuelle / Mind Map
OpenOffice Writer OpenOffice Writer Edition de texte
Microsoft Word Microsoft Word Edition de texte
Google Docs Google Docs Edition de texte
Mendeley Mendeley Gestion bibliographique Réseaux sociaux
Skype Skype Collaboration
Adobe Connect Adobe Connect Collaboration
EBSCOhost EBSCOhost Recherche d'information
Dictionnaire des synonymes CRISCO Dictionnaire des synonymes CRISCO Dictionnaires
TermSciences TermSciences Dictionnaires
Le grand dictionnaire terminologique (GDT) du Québec Le grand dictionnaire terminologique (GDT) du Québec Dictionnaires
Web of Science Web of Science Recherche d'information
ScienceDirect ScienceDirect Recherche d'information
Bielefeld Academic Search Engine Bielefeld Academic Search Engine Recherche d'information
Bases de données BCU Fribourg Bases de données BCU Fribourg Recherche d'information
Google Books Google Books Recherche d'information
Google Scholar Google Scholar Recherche d'information
Zotero Zotero Gestion bibliographique
BibUp BibUp Gestion bibliographique
SFX - Résolveur de liens SFX - Résolveur de liens Recherche d'information
Citavi Citavi Gestion bibliographique
Google Drive Google Drive Collaboration Stockage et partage de fichiers
Dropbox Dropbox Stockage et partage de fichiers
Twitter Twitter Réseaux sociaux
FeedReader FeedReader Recherche d'information
Instant RSS Search Instant RSS Search Recherche d'information

Le travail en équipe a beaucoup d’utilités pour les membres d’une équipe :

  • profiter, au bon sens du terme, des forces (connaissances et compétences) des autres
  • faire profiter les autres, toujours dans le bon sens du terme, de ses propres forces
  • aller plus loin, même si parfois le rythme est plus lent
  • faciliter l’épanouissement personnel
  • diminuer un éventuel sentiment d’isolement
  • augmenter la motivation

Faciliter le travail en équipe n’est pas qu’une question d’utilisation d’outils. Une équipe mettant en oeuvre beaucoup de TIC pourrait être très peu efficace si :

  • elle est très peu organisée (objectifs, calendrier, etc.)
  • si elle choisit et utilise des outils au hasard, sans avoir réellement pensé à ses besoins
  • si elle ne définit pas de règles communes d’usage de ses outils

On observe un impact positif certain avec l’usage des TIC dans les activités de travail en équipe. On peut résumer ces valeurs ajoutées avec les TIC à l’aide des points suivants :

  • les TIC facilitent incroyablement le partage des informations dans le groupe et/ou l’équipe
  • les TIC en réseau permettent de maintenir un rythme commun tout en autorisant les individus à garder leur propre rythme
  • les TIC rendent possibles des tâches synchrones à distance dans des espaces virtuels (en particulier des réunions)
  • les TIC rendent possibles des tâches asynchrones à distance sur des objets communs  (en particulier des documents)

 Il peut sembler artificiel de se servir d’outils en ligne pour dynamiser le travail d’une équipe d’étudiants qui sont tous inscrits dans la même université et se voient tous les jours ou presque. A contrario, on peut mesurer le grand avantage de tels outils quand il faut, par exemple, tenir compte d’un membre d’une équipe qui préfèrera travailler tard le soir et d’un autre qui devra se rendre chez ses parents durant un week end où le travail devra néanmoins avancer. Les outils en ligne facilitent alors tellement la gestion d’un travail fait à plusieurs que, dès qu’on y a goûté, on ne peut plus s’en passer.

Outils liés 25

SWITCHinteract SWITCHinteract Collaboration
Skype Skype Collaboration
Padlet Padlet Collaboration
Google Hangouts Google Hangouts Collaboration
WeTransfer WeTransfer Stockage et partage de fichiers
myDrive myDrive Stockage et partage de fichiers
Grosfichiers Grosfichiers Stockage et partage de fichiers
Zotero Zotero Gestion bibliographique
SWITCHdrive SWITCHdrive Stockage et partage de fichiers
Outlook calendar Outlook calendar Gestion du temps
Google Agenda Google Agenda Gestion du temps
Diigo Diigo Collaboration
Citavi Citavi Gestion bibliographique
OpenOffice Writer OpenOffice Writer Edition de texte
Microsoft Word Microsoft Word Edition de texte
Google Docs Google Docs Edition de texte
Google Drive Google Drive Collaboration Stockage et partage de fichiers
Doodle Doodle Collaboration
Realtime Board Realtime Board Collaboration
Votamatic Votamatic Collaboration
Tricider Tricider Collaboration
Twitter Twitter Réseaux sociaux
HubiC HubiC Stockage et partage de fichiers
Dropbox Dropbox Stockage et partage de fichiers
SWITCHfilesender SWITCHfilesender Stockage et partage de fichiers

Ressources liées 19