Cette activité donne des conseils relatifs à votre comportement devant l’auditoire pour garder son attention!

Le contenu de votre présentation participe au fait qu’elle sera convaincante ou pas. Mais ce sont aussi beaucoup votre comportement et votre attitude qui vont rendre votre présentation convaincante tout en mettant à l’aise votre auditoire. On peut prendre en compte différents conseils à ce propos.

Beaucoup d’entre eux insistent sur l’importance de la gestuelle et sur l’impact qu’elle a sur votre public :

  • “Votre interlocuteur ressent votre investissement grâce à vos gestes et aux expressions de votre visage, de votre regard.” (Forum “Prise de Parole.com”, sd)
  • “80% de la communication est non verbale: c’est-à-dire que vos interlocuteurs analysent plus vos gestes, vos sourires, votre position… que le sens de vos paroles aussi bonnes qu’elles soient.” (Site ConseilsMarketing.fr, 2016)
  • Le Journal du Net (2007) nous livre quelques astuces et conseils, fomalisés par E. Maréchal, pour interpréter et “utiliser le langage du corps” en donnant des exemples sur les mains, les regards, le masque identitaire du visage, la posture du corps, etc.
  • Etre convaincu.e de votre propos est fondamental et convaincre passe aussi par votre attitude :
    • Pourquoi être convaincu? Convaincre vos interlocuteurs est plus facile si vous êtes convaincu vous-même. (Gasquet, 2005)
    • Regardez votre public dans les yeux. Dans la culture européenne, cela est le signe que vous dites la vérité. Ne vous fixez cependant pas sur une seule personne ; au contraire, faites le tour de votre auditoire.
    • Si vous êtes nerveux, cela peut décrédibiliser votre propos. Si vous sentez votre stress augmenter, nous vous conseillons de respirer profondément et calmement trois ou quatre fois de suite.

Vous pouvez vous reporter aux sites suivants pour trouver des conseils plus détaillés et variés sur la gestuelle en situation de présentation orale. Il s’agit sans doute d’en faire le tour pour en retirer les exemples qui vous parleront le mieux.

  • Dans son blog “slide at work” (Houhou, 2012) indique six points du langage corporel importants lors d’une présentation orale : rester en ouverture, positionner ses pieds, accompagner ses mots avec des gestes, maintenir le contact visuel, restez souriant et exprimez votre énergie (volet 1volet 2).
  • Le site ConseilsMarketing.fr (2016) propose divers éléments susceptibles de transformer votre présentation.
    • Les auteurs de cette page insistent sur la respiration : “Prendre 1 ou 2 bonnes inspirations juste avant de commencer, mais également se donner le temps de respirer lors de sa présentation”.
    • Les auteurs insistent encore sur le contact visuel (Conseil No. 7) ainsi que sur la gestuelle et l’expression du visage (Conseil No. 9). Ils disent notamment : “Le petit truc est de toujours commencer son discours par un petit sourire à l’attention de la salle et en les remerciant d’être là”.
  • Andresen (2011) donne quelques conseils sur le langage corporel dans une vidéo du site “Bien parler en public” (français, 03:40).
    • Il illustre trois pièges à éviter : “maintenir un visage fermé” ; “croiser les bras” ; avoir des tics et des gestes automatiques.
    • Il illustre aussi trois “trucs” de gestuelle : “utiliser ses doigts pour énumérer” ; “utiliser ses mains pour décrire des tailles et formes” de choses évoquées dans son discours ; utiliser ses mains pour insister sur des aspects de sa présentation.
  • Dans la page “Utiliser le langage corporel“, Eva Marechal (in Le Journal du Net, 2007) nous apprend que “le corps garde en mémoire nos réactions pour les reproduire dans une situation similaire” (“ancrage”). Ainsi, essayez de tourner cela à votre avantage :  “Avant une présentation orale, on s’imagine en train de réussir son discours, à partir de situations positives que l’on a connues dans le passé”.
  • L. Pancino (2012) insiste sur trois mots-clé (sourire, enthousiasme et conviction) et propose un petit exercice dans sa vidéo “Comment être plus convaincant”.