Cette activité vous aidera à constituer une version brouillon de votre texte et à structurer votre argumentation à partir de ce brouillon !

Cette activité se fait en plusieurs passages. Il est utile de savoir comment commencer votre travail (brouillon) et vers quel résultat on tend (texte final). Cependant, il est utopique de penser que vous arriverez à coucher sur le papier le texte final du premier coup. C’est au contraire par des passages successifs sur votre texte, depuis un brouillon de départ de plus en plus construit et enrichi de citations et d’exemples, que vous parviendrez à un texte ayant une cohérence et une qualité satisfaisantes.

  1. Réaliser un premier brouillon :
    • Si vous avez pour tâche de synthétiser vos idées sur une thématique :
      • N’ayez pas peur de vous lancer et de coucher sur le papier une liste des premières idées importantes qui vous viennent en tête. Définissez ainsi les parties importantes de votre document (chaque partie importante est centrée sur une idée importante). Pour établir un tel plan de votre document, vous pouvez vous aider des outils “outliners” présents dans les traitements de texte.
      • Sur la base de vos notes, prises durant la lecture de textes se rapportant à ce thème (cf. scénario « Traiter de l’information », à venir), trouvez des arguments appuyant vos idées et ajoutez ces arguments dans les parties correspondantes du document. Décidez aussi si vous rajoutez des idées dans votre liste.
      • Rédigez alors un premier texte pour chacune des parties importantes de votre document.
    • Si vous avez pour tâche de synthétiser les idées principales d’autres auteurs sur une thématique :
      • Brassart (1993) conseille de partir d’un tableau où sont rassemblées les idées principales notées pendant la lecture des différents documents utilisés (une colonne par document) (cf. scénario « Traiter de l’information », à venir).
      • Construisez le plan de votre document avec ces idées importantes : chaque partie importante est centrée sur une idée importante. Pour établir un tel plan de votre document, vous pouvez vous aider des outils “outliners” présents dans les traitements de texte.
      • Cherchez-y les arguments que vous jugez les plus importants dans ces textes, avec les nuances, voire les oppositions, que vous trouvez à leurs propos chez les différents auteurs. Insérez ces arguments dans les parties correspondantes du document.
  2. Défendre par l’argumentation ses idées et ses méthodes de travail :
    • Suivant le type de travail à écrire, notamment dans les travaux de recherche tels que mémoire ou travaux de séminaire, il est nécessaire d’argumenter vos idées ainsi que de décrire et justifier vos méthodes de travail.
    • Que ce soit pour défendre vos idées ou celles que vous trouvez chez des auteurs, construisez votre argumentation sur la base de vos lectures, et des arguments appuyant votre compréhension. Pensez à rester fidèles aux idées énoncées par les auteurs cités.
  3. Revoir la structure des arguments dans votre texte :
    • Est-ce que les arguments se suivent de façon cohérente ?
    • Est-ce qu‘une explication serait mieux placée plus haut, ou plus bas, dans le document ?
    • Est-ce qu’un exemple devrait être mis dans le corps du texte (parce qu’il est nécessaire à la compréhension du texte) ou plutôt en annexe (parce qu’il est important sans être nécessaire à la compréhension) ?
  4. Proposer un texte structuré, clair et construit : Le Module 5 du guide de Kleemann-Rochas, Farina, Fernandez et Michel (2003 et 2010) conseille sur la construction d’un texte pour le rendre cohérent et dynamique :
    • Le principe devrait être le suivant : développer une idée par paragraphe tout en prenant garde à ce que la suite des idées vous mène à ce que vous souhaitez démontrer.
    • La cohésion du texte se base sur des connecteurs (reprises, constructions d’espace et commentaires métatextuels) qui auront “un effet sur la cohésion générale” du contenu.
    • Situer votre discours par rapport à celui d’autrui.
    • A éviter : pièges grammaticaux et incohérences
    • Travail de réécriture

Outils liés 1

Microsoft Word Microsoft Word Edition de texte