La présentation orale est l’occasion de mettre en évidence les éléments les plus importants/intéressants de votre travail/recherche. Pour être intéressante, votre présentation doit être claire et synthétique. De plus elle doit être faite dans la limite du temps qui vous est imparti. Souvenez-vous des présentations où vous ne compreniez pas ce que voulait expliquer le présentateur, ni où il voulait en venir, ni les mille détours avant d’arriver à l’essentiel !

Renforcez la compréhension de votre auditoire en vous focalisant sur vos messages principaux (il n’y a que vous qui savez ce que vous ne dites pas), pensez à des exemples et faites attention au temps qui passe. Vous vous éviterez de voir des points d’interrogation dans le regard de vos auditeurs.

Le plus souvent, votre enseignant/tuteur vous fournira des consignes précises pour votre présentation. Si votre présentation est évaluée, prenez soin de lui demander les critères d’évaluation spécifiques à la présentation.

Pourquoi préparer le contenu ? En réalisant cette étape, vous démontrerez votre compétence à synthétiser de l’information ainsi qu’à identifier les points les plus importants/intéressants. Avec cette étape, vous répondez aussi à une autre contrainte : souvent, vous ne pouvez pas tout dire dans le temps de la présentation orale. Vous offrez ainsi de meilleures chances à votre auditoire de comprendre votre sujet et d’en saisir les principaux éléments.

Résumer le travail écrit peut être une approche mais il y a aussi d’autres façons de faire ressortir les points les plus importants/intéressants : poser des questions et y répondre ; décrire l’évolution de la réflexion vous ayant amené à écrire ce travail, etc.

Quel contenu faut-il faire apparaître? “Moins vous en dites, plus votre auditoire s’en souviendra” (Laberge, 2007). Au terme de votre présentation, votre public ne se souviendra que d’un faible pourcentage du contenu exposé. C’est pourquoi il est primordial de bien définir les messages principaux que vous voulez faire passer. C’est pourquoi, ce n’est pas vraiment une bonne idée de plonger directement dans l’outil de présentation orale que l’on vient de choisir (cf. Etape précédente Choisir un outil de présentation orale). Il s’agit plutôt de réfléchir aux idées principales avec un autre outil, par exemple un outil de carte conceptuelle (cf. point 2).

  1. Le site Conseilsmarketing.com (2008), dans la page “Comment réussir ses présentations orales” résume les conseils formulés par Jean-Paul Laberge pour vous aider à sélectionner votre contenu. Selon lui, la règle est : “Dites ce que vous allez dire (introduction)”, “Dites-le (contenu)”, “Dites ce que vous avez dit” (conclusion).
  2. De plus, il peut être profitable de créer une carte conceptuelle de votre travail écrit ou de votre contenu afin de mieux visualiser l’ensemble des éléments à présenter (cf. liste des outils de cartes conceptuelles et Mind maps). En effet, la réalisation d’une carte conceptuelle vous permet de mieux maîtriser votre sujet. Vous verrez ainsi émerger les éléments importants (par exemple des concepts sous-jacents, des éléments de la démarche utilisée pour le travail présenté, ce qui est connu et les grandes questions en suspens, des pistes pour aller au-delà, etc.). Une autre stratégie est de prendre le temps d’expliquer à un ami ou à un membre de votre famille en quoi consiste votre travail, ou le sujet que vous traitez, et quels en ont été les apports principaux. Ce seront ces éléments que vous devrez faire figurer dans votre présentation orale.
  3. Ce document du cours “Des outils informatiques pour mieux réussir tes études” (Centre NTE-DIT, 2016), présente des extraits de travaux d’étudiants avec des suggestions d’améliorations sur la structuration d’une présentation orale.
  4. Sur son site réalisé à l’intention des étudiants universitaires, Françoise Tort (2002) décrit comment rendre un travail exposé intéressant. Elle explique notamment que cet intérêt viendra parce que la présentation permet de résoudre un problème important, se base sur un problème nouveau ou propose une nouvelle interprétation du problème.

Outils liés 7

Cmap Tools Cmap Tools Carte conceptuelle / Mind Map
FreeMind FreeMind Carte conceptuelle / Mind Map
Mindmeister Mindmeister Carte conceptuelle / Mind Map
Mindomo Mindomo Carte conceptuelle / Mind Map
Vue Vue Carte conceptuelle / Mind Map
XMind XMind Carte conceptuelle / Mind Map
yEd Graph Editor yEd Graph Editor Carte conceptuelle / Mind Map