active

Prendre des notes dans un document multimédia Prendre des notes

Finalités

Au cours de vos études, vous allez sûrement travailler avec des documents tels que les PowerPoints utilisés en cours par les professeurs ou des pages web, qui ne contiennent pas que du texte écrit mais aussi des images, des graphiques, ou schémas, des vidéos, etc.

Cette activité vous aide à trouver une méthode de prise des notes dans ce type de documents multimédia. Nous vous proposons une liste de situations de prise de notes, que vous allez probablement rencontrer pendant vos études :

  1. Prendre des notes dans un slide PowerPoint (pendant un cours, pendant une recherche pour un projet ou un séminaire, etc.)
  2. Prendre des notes dans un fichier PDF (pendant un cours, pendant une lecture pour un cours, pendant une recherche pour un projet ou un séminaire, etc.)
  3. Annoter la page d’un site Web (pendant une lecture pour un cours, pendant une recherche pour un projet ou un séminaire, etc.)
  4. Prendre des notes dans une vidéo (pendant une « lecture » pour un cours, pendant une recherche pour un projet ou un séminaire, etc.)
  5. Prendre des notes sous forme d’une vidéo (pendant l’étude d’un processus, pendant la création d’un tutoriel, pendant une réunion à distance, etc.)
  6. Prendre des notes sous forme de photographies (pendant l’étude d’un processus, pendant la création d’un tutoriel, etc.)
  7. Prendre des notes avec un tableau blanc en ligne (pour organiser des idées ou des mots-clés, pendant une réunion à distance, etc.)
Etapes

Situation 1 : Prendre des notes dans un slide PowerPoint
(pendant un cours, pendant une recherche pour un projet ou un séminaire, etc.)

Très souvent, les professeurs utilisent des présentations PowerPoint pendant les cours. Pour prendre vos notes directement dans ce document multimédia, vous avez deux méthodes possibles. (Les slides utilisés comme exemple ont été tirés du tutoriel vidéo réalisé par la Formation Informatique en LIMousin (FILIM) (cf Ressources). Pour vous exercer, vous pouvez avoir accès également à la présentation PowerPoint.)

Si vous disposez du fichier PowerPoint :

  1. Première méthode :
    • Sélectionnez la diapositive que vous voulez annoter en cliquant dessus dans la barre latérale “Slides” sur la gauche.

    • Prenez vos notes dans l’espace en-dessous de la diapositive où est indiqué “Cliquez pour ajouter des notes” sous la diapositive dans la fenêtre principale.

    • Vous pouvez alors garder vos notes dans le document PowerPoint ou le sauver comme un “Handsout” (depuis l’onglet “File”) ce qui créera un fichier Word que vous pourrez continuer à éditer. Cela facilitera l’utilisation ultérieure de vos notes.

 

  1. Deuxième méthode
    • Insérez en haut à gauche une “zone de texte” et placez-la où vous voulez dans le slide.

    • Vous pouvez prendre vos notes dans le cadre de texte ajouté.

    • Vous pouvez également insérer d’autres choses que les cadres de texte, comme des flèches ou encercler des éléments (exemple: des points indiquant des piques dans un graphique).

  2. Vous pouvez aussi coupler les deux méthodes : ajouter des flèches et d’autres signes dans les slides et prendre des notes dans la zone de texte en-dessous de la diapositive.

 

Si vous n’avez pas à disposition le document PPT présenté, dans un document word ou sur une feuille :

  • notez le numéro de la slide

  • prenez vos notes en pensant à noter qqch pour se rappeler des éléments de la slide en lien avec les différentes notes

  • recommencez avec la slide suivante.

 

Situation 2 : Prendre des notes dans un fichier PDF
(pendant un cours, pendant une lecture pour un cours, pendant une recherche pour un projet ou un séminaire, etc.)

Les professeurs mettront souvent à votre disposition des présentations PowerPoint, ou des extraits de documents à lire, au format PDF. Pour prendre vos notes directement dans ces documents multimédias, vous avez deux méthodes possibles. 

  1. Première méthode :
    • Télécharger « Adobe Reader »
    • Ouvrir le PDF avec « Adobe Reader »
    • Cliquer sur la fonction « Comment » : une barre d’outils s’ouvre au-dessus du document.

  • Choisir alors l’outil désiré.

  • Voilà, vous pouvez prendre des notes.

 

  1. Deuxième méthode
  • Télécharger « Zotfile » dans « Zotero »
  • Ajouter le PDF à la référence dans Zotero
  • Regarder le tutoriel Zotfile

 

 

Situation 3 : Annoter la page d'un site Web
(pendant une lecture pour un cours, pendant une recherche pour un projet ou un séminaire, etc.)

Il arrive assez souvent de trouver une page Web intéressante. Que ce soit pour son intérêt personnel ou pour un cours universitaire, on aimerait pouvoir prendre nos notes directement sur la page Web. Comment faire cela ?

Une méthode assez simple, mais qui n’est pas forcément la meilleure, ni la plus efficace en terme de temps, est de 1) réaliser un screenshot de l'écran de votre ordinateur au moyen de la touche “print screen”, 2) de copier et coller l’image dans un document Word et 3) prendre vos notes dans l’image. Mais ce n’est pas si pratique car à chaque fois que vous bougez l’image, vos notes vont changer de place. Comment alors prendre des notes dans une page Web de façon efficace et plus confortable pour vous permettre également d’organiser vos notes ?

Avec l’application Evernote Web Clipper, vous pouvez couper et annoter une page Web comme si elle était imprimée sur papier. Vous pouvez en effet souligner avec plusieurs couleurs, encercler des éléments importants, utiliser des flèches, etc. de la même façon que vous le feriez à la main. L’application vous permettra ensuite de sauver et organiser les pages annotées.

 

Plus d'information : tutoriel complet sous forme d’une vidéo réalisée par Evernote.

 

Situation 4 : Prendre des notes dans une vidéo
(pendant une « lecture » pour un cours, pendant une recherche pour un projet ou un séminaire, etc.)

Au cours de votre cursus, il peut arriver que vous deviez regarder et analyser des vidéos. Vous voulez alors y prendre des notes. Comment faire cela ?

Nous vous conseillons l'utilisation de l’application VideoNot.es qui vous permet de synchroniser vos notes avec les moments de la vidéo. À chaque note tapée, le logiciel inscrit le temps de la vidéo qui correspond à votre prise de note. L’application est intégrée à Google Drive et à Evernote, c’est-à-dire que vos notes y seront automatiquement sauvées. De cette façon, chaque annotation peut être aussi retravaillée plus tard. Pour comprendre comment utiliser au mieux l’application, nous vous conseillons de visualiser le tutoriel VideoNo.tes (anglais, 2:17).
 

Pensez aussi qu’il y a d’autres fonctions vidéos qui permettent de prendre vos notes dans une vidéo. Voici une liste de quelques exemples (tous les players vidéos n’ont pas ces fonctions) :

  • détailler certains éléments par le zoom ou nuancer les choses non-intéressantes : vous mettez en évidence seulement un élément important.
  • encercler ou indiquer avec des flèches des objets-sujets précis : vous focalisez votre attention sur un phénomène en particulier (comme une séquence d’actions).
  • ralentir un passage de la vidéo : vous regardez le phénomène dans les détails.
  • capturer des images de la vidéo pour prendre des notes sur les étapes principales d’une procédure : vous réalisez une sorte de “tutoriel”.
  • etc.

Ces actions vous permettent également de mettre en évidence les informations importantes que voulez retenir selon vos objectifs et/ou questionnements de départ, exactement comme lors de la prise des notes écrites. En plus, de cette façon, vous pouvez annoter la vidéo plusieurs fois selon des finalités différentes et porter donc votre attention uniquement sur ce qui vous intéresse, comme vous le faites quand vous soulignez ou quand vous réalisez une synthèse thématique pour mettre en évidence des éléments importants.

 

Situation 5 : Prendre des notes sous forme d’une vidéo
(pendant l’étude d’un processus, pendant la création d’un tutoriel, pendant une réunion à distance, etc.)

L’enregistrement vidéo vous permet de prendre des notes pour plusieurs types de finalités, telles que la création d’un tutoriel pour une procédure de laboratoire ou l’utilisation d’un logiciel, pour l’apprentissage et la compréhension de phénomènes naturels, etc.

Selon la finalité de votre prise des notes, vous choisissez de filmer une scène réelle ou de capturer une activité d’écran (le screencast).

Vidéo d’une scène réelle : l’enregistrement vidéo d’une scène réelle est plus efficace que la description écrite d’un événement. Il vous permet en effet d’enregistrer tout ce qui se passe dans une situation réelle, sans donc oublier des détails importants. Pour cette raison, la vidéo est un média efficace pour prendre des notes afin de créer par exemple le tutoriel d’une procédure de laboratoire de chimie ou de filmer un phénomène biologique lent pour après accélérer l’enregistrement et le regarder dans un temps relativement court. Notez que pour des phénomènes impliquant des personnes, il faut avoir l’autorisation de celles-ci pour les filmer. En tous les cas, votre smartphone vous permet cette forme de prise de notes vidéo.

Screencast d’une activité : la capture vidéo d’écran vous permet d’enregistrer une activité que vous réalisez à l’ordinateur. Cette méthode de prise des notes est idéale lorsque vous devez apprendre la procédure par exemple pour réaliser une analyse statistique avec un logiciel tel que SPSS.

Pour ce genre de travail, nous vous conseillons l’utilisation de Screencastify, un logiciel gratuit qui vous permet de réaliser des captures vidéo de votre écran pour après en produire un fichier vidéo. Il permet également d’enregistrer la voix et la webcam.

Ce type de prise de notes vous permettra de retravailler plusieurs fois les informations récoltées et d’aboutir à un apprentissage comme connaître et comprendre un phénomène naturel ou apprendre une procédure. Après avoir pris vos notes avec la vidéo, vous pouvez retravailler vos notes comme nous l’avons expliqué dans la situation 4.

 

Situation 6 : Prendre des notes sous forme de photographies
(pendant l’étude d’un processus, pendant la création d’un tutoriel, etc.)

Une alternative à la prise de notes avec la vidéo est la prise des notes avec la photographie. Vous pouvez prendre une photo d’une scène réelle ou d’un print screen de votre écran. Cette méthode de prise des notes est utile lorsque vous devez par exemple : réaliser un tutoriel pour une procédure à suivre, documenter différentes unités d’un processus chimique, garder des traces des activités réalisées lors d’un stage, etc. L’utilisation des images est très complémentaire à vos annotations écrites, car les images vous permettent d’avoir un exemple illustré qui vous facilitera la réutilisation de vos notes, par exemple pour : décrire la procédure utilisé pour réaliser une tâche donnée, reproduire une expérimentation chimique de laboratoire, écrire le rapport de stage, etc.

Pour avoir d'autres exemples, vous pouvez regarder sur la page de wikiHow (https://fr.wikihow.com/Accueil ), un réseau en ligne qui fournit un très grand nombre de tutoriels écrits accompagnés par des images.

 

Situation 7 : Prendre des notes avec un tableau blanc en ligne
(pour organiser des idées ou des mots-clés, pendant une réunion à distance, etc.)

Un autre multimédia avec lequel vous pouvez prendre vos notes, c’est le tableau blanc en ligne ou virtuel (aussi appelé en anglais web board). Vous pouvez l’utiliser pour prendre individuellement vos notes. Ce type d’outil a aussi comme finalité la collaboration à distance entre plusieurs personnes (cf. Scénario "Communiquer et collaborer"). Avec un tableau blanc en ligne, vous pouvez donc partager vos notes personnelles avec d’autres personnes ou prendre des notes directement à plusieurs de manière simultanée pendant des réunions à distance.

Cet outil se présente souvent sous forme d’un tableau blanc ou aussi d’une feuille avec des lignes ou des carreaux. Il offre la possibilité d’écrire, dessiner, coller des images, travailler avec des vidéos ou des fichiers PDF, etc.

Selon l’article de De Yann (2018), publié sur SuperProf Magazine, le tableau blanc virtuel vous permet de :

  • partager de documents et modifier entre plusieurs utilisateurs,
  • intégrer des images,
  • dessiner et tracer,
  • prendre des notes,
  • sauvegarder des documents,
  • enregistrer des commentaires vocaux,
  • visionner toutes les étapes de réalisation d’un schéma, d’un dessin, etc.,
  • créer des mind-maps et des cartes heuristiques,
  • etc.

AwwApp est un exemple d’application offrant gratuitement des fonctions basiques simples à utiliser (si vous regardez sur YouTube, vous trouverez des tutoriels à ce propos). Voici un exemple de l’interface du tableau virtuel en ligne proposée par cette application :

 

 

Cependant AwwApp n’est qu’un exemple d’une telle application. L’article de M. Grech (en anglais) vous propose une liste de 10 tableaux blancs en ligne (cf Ressources).